Catégories
divers

2020

2020 touche enfin à sa fin. Je dis ça comme si la crise sanitaire qui a débuté il y a maintenant bientôt un an allait disparaître en un claquement de doigts mais vous m’avez compris. Cette année aura été quoiqu’on en dise vraiment particulière pour tout le monde. Alors, puisque 2020 a été un bordel sans nom, je vais vous parler, sans ordre chronologique, de la manière dont j’ai vécue cette année-là (comme dirait M Pokora dans sa reprise du morceau du même nom).

C’était quand même quelque chose cet amas de gens pour dévaliser certains rayons, pire que les candidats de Secret Story quand ils devaient faire leurs courses

Le port du masque n’était clairement pas une partie de plaisir au début (coucou la buée sur les verres des lunettes) mais je ne vais pas chouiner dans la mesure où il est d’utilité publique. J’ai naïvement cru que la mentalité des gens allaient changer mais quand j’ai vu les gens se ruer sur des pâtes comme si leur vie en dépendait, j’ai très vite déchanté. Je n’en revenais pas de devoir faire la queue pour rentrer dans un supermarché et d’avoir parfois à composer mon panier avec ce que les autres n’avaient pas pu prendre. J’étais consterné de voir des personnes profiter de cela pour essayer de revendre des pâtes trois fois leur prix d’origine sur Amazon. Je trouve ça déjà lamentable quand les gens veulent arrondir leur fin de mois en revendant des places de concert mais c’est encore pire pour de la nourriture. Les concerts justement, parlons-en : je n’ai pas mis les pieds dans une salle de concert de toute l’année. La dernière fois où cela m’est arrivée remonte à 2011. Moi qui suis le plus souvent en Fosse pour ressentir l’ambiance de l’évènement au plus près de la scène va devoir attendre un bon moment avant de pouvoir faire cela à nouveau. J’ai limite l’impression de voir des images datant d’une autre époque quand je regarde des lives. Si cette année aura été ce qu’elle est, heureusement que nous avons eu droit à quelques pépites pour les oreilles. Entre (par ordre alphabétique) Ariana Grande, Blackpink, Dua Lipa, Kylie Minogue, Lady Gaga, Taylor Swift ou The Weeknd pour l’international ainsi que Julia, Julien Doré ou Yelle pour le local, je ne compte plus le nombre de fois où j’ai dû recharger mes écouteurs. Il n’y a pas eu de concerts cette année mais la musique aura permis de rendre les journées agréables.

Mon copain a fait une dépression. Je vous en parle de but en blanc, tout comme cela s’est déclenché chez lui. Alors que j’avais prévu de lui faire la surprise de venir chez lui, il m’appelle alors que j’étais en route. À ce moment-là, il n’y avait pas encore de couvre-feu. Pour parfaire la surprise, je n’ai pas répondu. Il pensait que je travaillais alors que j’avais réussi à terminer plus tôt que prévu en échangeant mes horaires avec une collègue de boulot (si tu passes par là J, merci encore). Quand il m’a envoyé un message dans lequel il me disait qu’il fallait qu’il me parle, j’ai vu flou. J’étais dans un supérette en train d’acheter des victuailles et j’aurais pu faire tomber le pot de tapenade que je tenais dans les mains quand mes yeux ont lu cette phrase employée dans un contexte particulier en couple. Je l’ai alors appelé dans la seconde suivante et il m’a fait part de son état. La surprise lui a fait plaisir mais il était ailleurs. J’avais beau tenter de lui changer les idées, rien n’y faisait. Je n’avais jamais été confronté à cela et ce n’est clairement pas comme dans les films où l’on voit la personne confrontée à cela aller mieux en quelques jours après une après-midi shopping entre copines. Ce n’est quelque chose que je ne souhaite à personne. La personne concernée a la désagréable impression que tout n’est que futilité, l’entourage a l’impression de se sentir inutile car les choses ne vont pas malgré les tentatives pour « retrouver la personne d’avant ». Il va bien mieux désormais et par extension moi aussi.

Animal Crossing: New Horizons est clairement LE jeu qui aura occupé bon nombre de personnes essentiellement durant le premier confinement

Le premier confinement était particulier. Nous l’avons vécu chacun de notre côté car j’ai un chat (vous l’avez vu dans mon article sur l’iPhone 12 mini) et qu’il est allergique. De plus, le télétravail a été déployé et c’était alors plus censé de ne pas lui imposer cela 39 heures/semaine. C’est alors chez mes parents que je l’ai fait dans un premier temps. Pour le plus grand plaisir de ma mère qui adore faire la cuisine pour tout un régiment. C’est d’ailleurs quelques kilos que j’ai pris depuis. Je faisais une fixette dessus quand la balance m’a annoncé un poids qui m’était jusqu’alors inconnu mais du moment que je me sens bien, c’est tout ce qui compte. Quelques pantalons m’ont toutefois fait comprendre que j’aime beaucoup manger. Ce télétravail en dehors de la maison mais pas trop car mes parents habitent à même pas deux minutes montre en main de chez moi m’a fait vivre le confinement et le télétravail de manière sereine. Beaucoup de personnes télétravaillaient depuis leur unique domicile (dit comme ça, on croirait que j’ai plusieurs résidences mdrrr) et ne supportaient pas la chose. Ma boîte proposait d’ailleurs aux personnes n’appréciant pas cela de venir travailler sur site. Au moins, tout le monde bosse dans les conditions désirées. Comble du luxe : je n’ai jamais été aussi productif en bientôt 10 ans au même endroit. Je me surprends moi même. Ne plus avoir à prendre le train pour aller à Monaco me permet de gagner deux heures que je n’ai plus à faire pour le trajet. Simba (mon chat) n’a jamais été aussi heureux de m’avoir autant sur le dos. Ce temps libre gagné a également été rentabilisé en jouant à Animal Crossing: New Horizons. Je ne pense pas que ce soit le genre de publicité que Nintendo aurait souhaité mais le confinement a « permis » au jeu d’être découvert par pas mal de monde.

Raclette, série : parce que les meilleures choses dans la vie sont les plus simples

Avec mon copain, nous avons profité de la période entre les deux confinements pour nous atteler sur la recherche d’un appartement pour y vivre ensemble. Nous sommes parvenus à en trouver qui nous a plu. Auparavant chacun dans un studio d’un peu moins de 30 m2, c’est dans un 2 pièces que nous sommes désormais. Un logement plus grand, nous revenant moins cher et l’occasion de ne plus avoir à nous voir que le week-end, tout s’alignait pour que nous sautions le pas. Ma première fois sur le sujet d’ailleurs. Moi qui suis quelqu’un de casanier et plutôt solitaire (un ordinateur et de quoi manger et tu ne me vois plus), la vie à deux est vraiment agréable. Le télétravail se fait désormais dans mon nouveau chez moi. J’avais peur que mon copain ne supporte pas de m’entendre au téléphone une bonne partie de la journée mais l’appartement étant plus grand, on ne se marche pas dessus. Je craignais que télétravailler au sens propre du terme me dégoute de la chose mais le poste de travail n’étant pas dans la chambre, je peux dormir sans avoir à faire des rêves incluant des téléphones. Je dirais même que j’aime encore plus cela, mon copain et mon chat étant non loin.

La suite de la crise sanitaire est la grande interrogation. Aller au cinéma me manque, tout comme pouvoir aller boire un verre dans un bar. Comme dit plus haut, assister à un concert est quelque chose que j’ai envie de refaire prochainement, au même titre que pouvoir me promener sans avoir à remplir une attestation ou dans un temps limité par un couvre-feu (il est passé à 18:00 à Nice, joie…). Ça va demander du temps (beaucoup). Les fameux « Bonne année, bonne santé » ou « New year, new me » balancés dans les secondes suivant le passage à la nouvelle année ont des chances de se transformer en « Bon chance » ou « Et puisse le sort vous être favorable ». Mes proches et moi allons bien, c’est le principal j’ai envie de dire.

Prenez soin de vous et le petit check du coude qui va bien ❤

2 réponses sur « 2020 »

Il y a un maintenant, on en entendait tout juste parler sans penser une seule seconde que le sujet serait encore d’actualité aujourd’hui. La santé mentale n’aura jamais été aussi mise à rude épreuve. On va bien mieux, merci beaucoup à toi. J’espère que de ton côté, tout va comme il faut également. Animal Crossing est une bulle d’air dans ce climat anxiogène 😀

Aimé par 1 personne

Répondre à F-de-Lo Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s