Catégories
Cinéma Divers

M comme Mickey (et Marathon)

Comme je vous le disais dans un précédent article, Disney•Pixar et moi c’est une grande histoire amour. Comme toute relation, il y a des hauts (Le Roi Lion, Toy Story 3), des bas (Mélodie du Sud) ou bien des moments où d’absence (je n’ai pas vu la plupart des suites).

Depuis le début de cette nouvelle année où l’on espère que le masque ne sera utilisé que pour se déguiser, je me suis lancé dans le visionnage de ma collection. Pour faire les choses proprement, je les regarde dans l’ordre de parution. Après tout, si je les range dans cet ordre-ci, autant que cela ne soit pas uniquement pour le plaisir de bien faire les choses.

La découverte sera totale pour ce 24ème film des studios Disney

Au moment où j’écris ceci (on est le dimanche 24 janvier et il est 00:29), L’apprentie sorcière sera le film que je regarderai aujourd’hui. Ce sera d’ailleurs la première fois que je le verrai. Il me tarde de revoir Aladdin, de découvrir Mulan et de voir si La ferme se rebelle est si mauvais que ça.

J’en regarde un quotidiennement pour éviter de rusher la chose. J’ai même fait un thread sur le sujet sur Twitter où j’y donne mon avis sur chacun des films tout en y postant des anecdotes apprises via les bonus du film. Si vous voulez un ordre d’idée de ce qui m’attend prochainement, voici la liste des films dans l’ordre de parution.

Catégories
Divers

iPhone 12 mini : qui peut le plus peut le moins

Depuis l’iPhone SE premier du nom, j’ai une préférence pour les modèles de téléphone compacts. Ce gain de place dans la poche se faisait au détriment des performances techniques, différentes de celles des modèles classiques. L’annonce de l’iPhone 12 mini avec des caractéristiques identiques aux modèles plus imposants m’a alors fait dégainer la carte bleue. Après un plus d’un mois d’usage journalier, voici ce que j’en pense.

Je ne vais pas m’éterniser sur les détails techniques de l’appareil mais plus vous donner mon ressenti en terme d’usage. J’avais l’iPhone Xr et revenir à un écran de taille parfaite pour la poche donne une impression de retour en arrière. Il n’y a pas de mystère : les personnes ne supportant plus les petits écrans se sentiront clairement à l’étroit. Pour les autres, avoir un smartphone avec un écran si minuscule et tournant aussi bien que ses confrères fait plaisir à voir. L’ensemble est fluide au possible. Tout cela a un prix : l’autonomie. Là où mon iPhone Xr pouvait ne pas être en manque de batterie une fois la journée terminée, l’iPhone 12 mini est moins performant sur le sujet. Il n’est pas rare que j’aie à activer le mode économie d’énergie pour que la batterie ne s’épuise pas rapidement. Au chapitre des bons points, la prise en main de l’iPhone est bien plus agréable. Exit les bords arrondis donnant l’impression d’avoir une savonnette entre les mains, l’iPhone 12 mini signe le retour de la brique tout comme l’iPhone 5. Ce form factor est le même sur les trois autres modèles d’iPhone 12.

Un appareil photo, un beau sujet : +=+ comme dirait Léna Situations

Cet iPhone 12 mini est idéal pour les personnes qui, comme moi, veulent un smartphone qui se rapproche plus d’un téléphone que d’une tablette. Aussi performant que les autres sur la prise de photo, la vidéo et tout ce qui constitue les entrailles de l’appareil, il a pour seul défaut sa forme compacte n’allant pas de paire avec une autonomie pouvant lui rendre justice. Ayant un iPad depuis maintenant trois ans, c’est celui-ci qui me sert pour regarder des vidéos. La taille de l’écran n’est alors pas un défaut me concernant. Bien conscient que l’autonomie ne serait pas digne de mon iPhone précédent avant de l’acheter, le confort d’utilisation prévaut sur le reste. Les personnes réfractaires à un petit écran ne sont clairement pas le public cible et il vaut mieux alors dépenser 100 € de plus pour l’iPhone 12 de taille standard. Si vous avez l’iPhone 11, la nécessité de passer a la cuvée actuelle n’est pas légitime, de même pour la gamme des iPhone depuis le X, qui sont encore bien performants à l’heure actuelle. Si toutefois, tout comme moi, vous voulez un smartphone compact, l’iPhone 12 mini est le choix le plus intéressant, aussi bien du côté d’iOS que d’Android.

Catégories
Divers

Confinement, saison 2

Après la télé-réalité d’enfermement mais sans les caméras, un nouveau confinement a commencé. Prévu pour durer au minimum tout le mois de novembre, cet isolement forcé va rendre l’avant-dernier de l’année encore plus long qu’il ne l’est en temps normal.

Le changement principal entre le précédent confinement et celui-ci me concernant est que je vis depuis bientôt deux mois avec mon copain. Si j’avais été enfermé chez moi avec Simba (mon chat) durant le printemps, c’est maintenant à trois que nous serons. L’autre nouveauté dans ce confinement, c’est que je ne suis plus dans le même appartement. Exit le studio dans lequel on pouvait rapidement se marcher dessus, c’est désormais dans un 2 pièces que je suis. Et c’est idéal pour le télétravail, ne serait-ce que pour ne pas avoir cette impression d’être au même endroit toute la journée. À ce sujet, il a été reconduit pour tout le mois prochain. Les 2 heures passées de trajet pour aller travailler et en revenir d’un pas pressé, ce ne sera pas pour maintenant. Et j’en suis bien content étant donné la cacophonie que semble être la prise des transports en commun aux heures de bureau.

Si le confinement printanier m’avait permis de rattraper mon retard sur quelques une des séries que je regardais, la version automnale sera l’occasion de faire de même tout en tentant de compléter quelques jeux. Actuellement, je regarde Malcolm sur Prime Video. J’ai vu plusieurs épisodes quand j’étais ado sans les avoir vu dans l’ordre. J’en garde un très bon souvenir et c’est effectivement toujours aussi drôle. Dan un tout autre style, c’est The Boys que je regarde. C’est aussi captivant que c’est gore. Et autant dire que ça ne fait pas dans la finesse niveau hémoglobine. Côté jeux vidéo, c’est Animal Crossing, le jeu du confinement par excellence qui occupe mon temps. Après avoir mis le jeu de côté, au grand dam de mes voisins virtuels, je m’y suis remis quotidiennement dans l’optique de réaménager la disposition des maisons de mon voisinage. Pokémon Bouclier est également le jeu sur lequel mes yeux sont rivés en ce moment. La seconde partie de l’extension parue il y a quelques mois étant désormais disponible, le jeu est plus consistant que dans se version de base. J’ai d’ailleurs relancé une partie la semaine dernière histoire de me remettre dans l’ambiance. Je ne vois pas le temps qui passe quand je commence à y jouer. J’ai beau avoir pris une vingtaine d’années entre les premières versions et les plus récentes, j’accroche toujours autant.

Je vais également essayer (ce mot n’est pas là par hasard) de faire quelques exercices avec Ring Fit Adventure. Le télétravail n’étant pas le meilleur ami de l’effort physique, couplé à un confinement, c’est le tandem parfait pour le laisser aller. Et puis si je l’ai acheté, ce n’est pas pour qu’il reste dans un coin.

Catégories
Divers

Disney•Pixar et moi, toute une histoire (d’amour)

Avoir l’intégralité des films d’animation Disney•Pixar des films était quelque chose que je voulais depuis un bon moment. Alors oui, vous me direz que c’est en quelque sorte jeter de l’argent par les fenêtres vu que Disney+ permet d’en voir une bonne partie mais lorsque j’aime quelque chose, je fais partie de la team de ceux le voulant dans un support physique. Depuis ma plus tendre enfance, les films d’animation ont toujours été un genre cinématographique incontournable à mes yeux. Je me souviens encore de la claque prise devant Le Roi Lion ou bien de l’émerveillement que m’avait procuré le tout premier Toy Story avec son animation clairement au dessus du lot pour l’époque.

Dans la mesure où je suis un tantinet perfectionniste, je les voulais en Blu-Ray 3D quand ils étaient disponibles. Parce qu’il faut bien rentabiliser les lunettes achetées il y a un moment maintenant. Certains des films n’existent pas en Blu-Ray (la plupart des suites comme celles de La Petite Sirène ou Mulan par exemple) mais cela ne m’a pas empêché de les acheter au format DVD pour ensuite me faire des Blu-Ray custom afin que leur exposition dans le meuble qui leur est dédié soit uniforme. Il ne me manque plus qu’à imprimer les numéros de parution que je pourrai coller sur la tranche des films qui ne sont pas numérotés pour parfaire l’ensemble. Je vous assure que je me dis que j’en parfois trop mais j’aime tellement ça.

Je n’en ai pas vu un certain nombre et ce sera alors l’occasion de dire cela au passé. J’ai l’intention de tous les regarder « dans l’ordre » pour enfin pouvoir déterminer s’il y a mieux que Le Roi Lion du côté de chez Disney ou Toy Story 3 chez Pixar.

Catégories
Divers

Le grand saut

Bienvenue à vous quel que soit le moyen par lequel vous avez atterri là. Je me lance de nouveau dans la création d’un blog. Pour les personnes me connaissant, j’ai déjà eu des blogs mais les publications se faisaient de moins en moins souvent. L’envie d’écrire a fait son retour et je me suis dit que le premier jour du mois de septembre serait parfait pour m’y remettre.

Comme j’ai pu l’écrire dans la page à propos de moi, le blog n’a pas de thématique définie si ce n’est celle de vous faire partager des choses qui me passent par la tête. Gamer depuis ma plus tendre enfance et dénué du permis, cela ne vous surprendra pas toutefois si vous trouverez mon avis sur un jeu plus qu’une les sensations procurées par la conduite d’une nouvelle Volkswagen.

Des tranches de vie, du jeu vidéo, de la musique, du cinéma et j’en passe, voici pêle-mêle quelques thèmes que vous trouverez ici. Je ne prétends pas détenir la vérité absolue alors si vous n’êtes pas d’accord avec moi sur telle ou telle chose, n’hésitez pas l’once d’un instant à me le faire savoir. Même combat si vous êtes du même avis que moi (ce que je comprendrais aisément).

Je vous dis à bientôt pour un article sur je ne sais pas quoi encore.

p.s. : raffolant des infos à l’intérêt discutable, sachez que le titre de cet article m’est venu en pensant à la chanson Le grand saut de Yelle (qui sort son nouvel album, L’ère du verseau, vendredi)